Vivre et grandir madagascar
- 32 -

Les droits pour les enfants doivent s'appliquer partout dans le monde

Malgré les efforts conséquents des institutions qui luttent pour la protection des enfants, il reste encore de véritables défis, surtout dans les zones éloignées. En France, plusieurs problèmes ne sont pas encore résolus, que ce soit dans le domaine de l’éducation ou de la prise en charge sanitaire. Beaucoup d’enfants sont dans le besoin de se scolariser, mais les difficultés financières constituent souvent un embarras. Le respect des droits des enfants demeure donc toujours d’actualité et est plus que jamais un souci mondial.

Qu’en est-il des droits des enfants dans le monde ?

Le respect des droits enfants à travers le monde s’est toujours assujetti à une sorte de disparité. Autrement dit, les indices diffèrent selon les continents et le niveau de développement des pays concernés. D’ailleurs, rares sont des pays qui ont un indice favorable si on se réfère au rapport publié par l’association Humanium pour l’année 2016. À partir d’un indice de concrétisation des droits de l’enfant (ICDE), l’association montre que seule une dizaine de pays est dans une bonne situation. Le bilan est catastrophique en Afrique, car la plupart des pays sont dans une situation très grave. En Europe, des problèmes sensibles sont notés dans la quasi-totalité des pays, ce qui prouve qu’il y a un énorme travail à faire par le Vieux Continent.

France : une application insuffisante

Pour sa mise en œuvre de la Convention internationale des droits des enfants en janvier 2016, l’ONU avait examiné la France dans cette situation. C’est ainsi que les pouvoirs publics ont été alertés sur les atteintes des droits enfants dans certaines zones. Parmi celles-ci, il y a les outre-mers qui font partie des territoires les plus touchés. Dans les départements de Guyane et de Mayotte, plusieurs enfants sont illettrés et la plupart d’entre eux n’ont jamais été scolarisés. Ce qui veut dire que les autorités ont de véritables défis à relever pour mieux se conformer aux exigences de la Ligue des droits de l’Homme.

Enfance

  1. 24 Août 2017Patatam envoie son surplus de vêtement pour enfant à Madagascar113